Que faut-il savoir sur le tarif journalier moyen ?

Lorsqu’on exerce en tant qu’un professionnel des services, il faut veiller à bien établir ses tarifs. En effet, l’un des principaux critères de choix de ces types de professionnels est le coût de leurs services. Le tarif journalier moyen fait partie des meilleures options de tarification. Que faut-il savoir sur le tarif journalier moyen ?

Qu’est-ce que le tarif journalier moyen ?

Le tarif journalier moyen, encore appelé TJM, n’est rien d’autre que le tarif de la prestation facturé à la journée par un freelance, un consultant ou un autre professionnel des services à un client. Pour connaître le salaire mensuel, il suffit donc de multiplier ce tarif par le nombre de jours de travail.

A voir aussi : Quels sont les services de l'entreprise ?

Il faut noter que le tarif journalier moyen est exprimé en hors taxe (HT). Aussi, il est beaucoup utilisé dans le domaine des prestations de services, car il rend plus facile le calcul du salaire net en euro. 

Quels sont les facteurs qui influencent le tarif journalier moyen ?

Plusieurs facteurs influencent le tarif journalier moyen. On peut parler du secteur d’activité, de l’expérience ou encore des compétences du professionnel. Ce tarif peut aussi varier en fonction de la nature du service.

Dans le meme genre : Utiliser un CRM pour la génération de leads : comment cela se passe ?

Pour faire simple, le tarif journalier moyen d’une mission complexe et aux enjeux élevés sera plus consistant que celui d’une mission moins complexe. Par ailleurs, le temps de travail effectif, le revenu souhaité et les charges du professionnel sont des paramètres à prendre en compte dans le calcul du tarif journalier moyen.

Comment calculer le tarif journalier moyen ?

Le calcul du tarif journalier moyen est une opération simple. Pour y arriver, il faut tout d’abord déterminer ses objectifs en termes de revenus mensuels, son temps de travail effectif et l’ensemble de ses charges (charges sociales, charges professionnelles, etc.). Après cela, il faut additionner le revenu souhaité et les charges. Ensuite, il faut diviser le résultat obtenu par le temps de travail.

Voici un exemple de calcul du tarif journalier moyen d’un freelance : un rédacteur web souhaite gagner 5 000 € par mois, mais ne veut travailler que pendant 20 jours par mois. Ainsi, il faut déterminer les charges mensuelles.

  • 22% pour les charges sociales, soit 1 100 €.
  • 10% pour les charges professionnelles, soit 500 €.
  • Soit 795 € pour les autres charges.

Dans ce cas, l’ensemble des charges font 2 395 €. Par conséquent, le TJM = (5 000 + 2 395)/20 = 369,75 €.

Quels sont les avantages du tarif journalier moyen ?

Le tarif journalier moyen, exprimé en hors taxe (HT), offre des avantages fiscaux considérables pour les professionnels des services. Les charges sociales et professionnelles sont calculées globalement en fonction du chiffre d’affaires et non du bénéfice. Cela signifie qu’en utilisant le TJM, les professionnels peuvent contrôler leur chiffre d'affaires et, par-dessus, réduire leurs charges fiscales.

Le tarif journalier moyen est donc un moyen de facturation pratique pour les professionnels des services. Il offre de la transparence, de la flexibilité et des avantages fiscaux. Mais, il convient de bien calculer son TJM en tenant compte de ses objectifs financiers, de ses charges et de la nature de ses missions.